18
Fév
2019

Meilleure correction Sujets baccalauréat philo

Les épreuves du bac se déroulent vers la mi-juin 2019. Pour la Terminale L, les dissertations sont la base de tout. En dans ce cadre, l’épreuve de philosophie est incontournable. En 2018, le deuxième sujet était « Peut-on renoncer à la vérité ? ». En voici le corrigé.

Bien comprendre le sujet du sujet baccalauréat

Ce corrigé baccalauréat philo présente les points importants à aborder. La question possède trois dimensions. La première est morale. En possédant la vérité, le fait d’y renoncer est-il acceptable ? La seconde est psychologique. Il faut comprendre dans quel cas il vaut mieux la laisser. La troisième concerne la connaissance. La vérité est une connaissance. Alors, il faut déterminer dans quelles situations y renoncer est une bonne idée. En outre, il faut savoir que la vérité abordée dans le sujet désigne une généralité. Il ne faut pas énoncer une vérité en particulier. Cela pourrait pénaliser la dissertation. Au contraire, il faut parler de la vérité en tant qu’un tout. La question de liberté est aussi soulevée. Ainsi, les notions soulevées sont la vérité, la raison et le réel. S’ajoute à cela la conscience, la morale et la liberté. Le plan qui peut être appliqué est le suivant : la vérité s’impose à nous (I). De plus, choisir la vérité est un devoir (II). Mais il faut y renoncer dans certains cas (II). Pour une meilleure révision Terminale Révision Baccalauréat, il faut bien revoir les notions de base.

Pour commencer la vérité s’impose à nous. Et nous ne pouvons rien y changer. Les lois de la physique par exemple. Elles existent et il est impossible d’y renoncer. Cela consisterai nier la logique et la raison. Mais plus largement, la vérité représente la connaissance. Et l’homme depuis la nuit des temps est en quête constante de connaissances.

Renoncer à la vérité

Renoncer à la vérité serait renoncer à toute la connaissance acquise. Cela marquerait un retour en arrière car sans connaissance il n’y a plus de progrès. Entre autres, choisir la vérité est un devoir. En effet, les relations humaines reposent sur ce socle. Elle crée la confiance, la loyauté et la fidélité. De plus, la vérité s’oppose au mensonge. Et le mensonge est une injustice contre une autre personne d’après Kant. Le mensonge met en péril les relations humaines. Alors, dans ce sens la vérité est un devoir moral pour Kant.

Par rapport à la liberté, la réponse est claire. Tout le monde peut renoncer à la vérité. Comme le disait Sartre les êtres humains sont « condamnés à être libres ». Ainsi, chacun peut à tout moment la laisser de côté. C’est le cas lorsque la vérité est trop douloureuse. Dans ce cas, l’illusion est préférée à la vérité. Cette chimère sert l’intérêt des êtres humains. En effet, une forme d’hypocrisie règne dans les relations sociales. « Toute vérité n’est pas bonne à dire » car cela est aussi dangereux. Pascal a dit « Peu d’amitiés subsisteraient si chacun savait ce que son ami dit de lui lorsqu’il n’y est pas, bien qu’il en parle alors sincèrement et sans passions. » Ainsi, ce sujet baccalauréat numéro 2 peut être traité de cette manière. Pour une bonne préparation bacc, il ne faut pas hésiter à regarder d’autres sujets et corrigés examen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *